date format: YYYY-MM-DD | format date: AAAA-MM-DD
"<" - event occurred before date | "<" - événement avant la date
">" means event occurred after date | ">" - événement après la date

l'Acadie Nouvelle Caraquet, NB
Lundi, 30 mai 2011 pg 27

Soeur Marie Bourque (2011)

À l’infirmerie des Religieuses hospitalières de Saint-Joseph, à Bathurst, N.-B., le vendredi 27 mai 2011, à l’âge de 77 ans et 5 mois et dans sa 50e année de vie religieuse, est décédée soeur Marie Bourque. Née à Cocagne, N.-B., elle était la fille de feu Albénie D. Bourque et de feu Marguerite Goguen.
Outre sa famille religieuse, elle laisse dans le deuil trois soeurs: Rita (feu Pascal Bourgeois) de Shédiac, Anne (feu Hector Légère) de Grande-Digne et Ethel (feu Paul LeBlanc) de Sainte-Anne-de-Kent; un frère, Ola (Phyllis LeBlanc) de Cocagne, N.-B.; trois belles-soeurs: Dolorèse Calhoum (feu Damien Bourque), Shirley Roy (feu Antoine Bourque) et Imelda LeBlanc (feu Marcel Bourque), ainsi que ses neveux et nièces qu’elle aimait beaucoup et qui le lui rendaient bien.
Cinq frères: Aldéric (1927), Aldéric (1929), Antoine, Damien et Marcel, l’ont précédée dans la tombe.
Soeur Marie Bourque est entrée chez les Religieuses hospitalières de Saint-Joseph le 19 août 1959 et elle a fait profession religieuse le 22 août 1961.
Elle a étudié à l’École normale et a enseigné pendant quelques années avant d’entrer en religion. Ella a aussi enseigné avant de faire son cours d’infirmière à Edmundston, en 1971. En 1974, elle a obtenu son baccalauréat en nursing à Ottawa. Elle a travaillé dans nos hôpitaux de Lamèque et de Caraquet ainsi qu’à la Villa Saint-Joseph-du-Lac de Yarmouth, N.-É. À Brantville, elle était impliquée au sein des différents mouvements de la pastorale paroissiale et dans l’accompagnement des personnes. Durant les dernières années de sa vie active, Sr Marie Bourque a travaillé comme infirmière hygiéniste dans les régions de Caraquet et de Tracadie. En 2004, elle s’est retirée à la maison Notre-Dame-de-l’Assomption où elle a continué, selon ses forces, l’accompagnement des personnes.
La dépouille mortelle est présentement exposée à la maison Notre-Dame-de-l’Assomption de Bathurst. Il y a eu une paraliturgie, le dimanche 29 mai, à 19h. Les funérailles auront lieu en la chapelle des Religieuses hospitalières de Saint-Joseph, le lundi 30 mai, à 14h.
Les arrangements funéraires ont été confiés aux soins professionnels de la Maison funéraire Elhatton de Bathurst (www.el hatton.com).